francés

Larme

Per Les Barbeaux, paraulas de Arthur Rimbaud

D'ausir dins :

A la criée

Accroupi dans quelques bruyères
Entouré de tendres bois de noisetiers
Par un brouillard d’après-midi tiède et vert
Que pouvais-je boire, dans cette jeune Oise ?
Ormeaux sans voix, gazon sans fleur, ciel couvert
Que tirais-je à la gourde de la colocase ?
Quelques liqueurs d’or fade, et qui fait suer.
Tel j’eus été mauvaise enseigne d’auberge.
Puis l’orage changea le ciel, ce furent des pays noirs,
Des lacs, des perches, des colonnades sous la nuit bleue des gares.
L’eau des bois se perdait sur des sables vierges.
Or, tel qu’un pêcheur d’or ou de coquillages,
Dire que je n’ai pas eu le souci de boire.
Loin des oiseaux,
Des troupeaux,
Des villageoises,
Je buvais.

5 cançons del meteis grop :

Comentaris

Vos cal connectar per poder postar de comentaris.

Per ray
Lo 03-03-2018 a 18:46:00
Cette chanson parle de quoi en francais,?

Concepcion : Aure Séguier, Grafismes : Géraldine Puel